Bien que WordPress soit un CMS bien sécurisé, les propriétaires des sites web doivent respecter quelques mesures de sécurité pour éviter les risques de piratage. Si vous souhaitez optimiser les niveaux de sécurité de votre site WordPress, suivez ces conseils.

Si malheureusement, votre site WordPress s’est déjà fait hacker, il faudra suivre plutôt ses conseils pour le sécuriser et le nettoyer surtout.  

Modifier le compte administrateur

Pour augmenter le niveau de sécurité de votre site internet sous WordPress, changez le pseudo par défaut de votre compte utilisateur principal qui est “admin”. Évitez d’utiliser votre nouveau pseudo comme nom d’auteur de vos articles. Sinon les hackers auront facilement un moyen de pirater votre compte.  

Créer des comptes éditeurs et limiter les rôles de chaque utilisateur

Avec WordPress, vous avez la possibilité de créer différents comptes éditeurs. Cela permet à votre équipe de travailler sur votre site sans utiliser le compte administrateur. En effet, il est conseillé de ne se connecter en tant qu’administrateur que sur une machine sûre et pour faire des modifications qui ne peuvent être effectuées qu’avec ce compte. Le cas échéant, les hackers risqueront de voler des cookies ou votre session. 

À noter que lorsque vous créez des comptes utilisateurs, donnez uniquement à l’éditeur un accès à la section où il doit travailler et assurez-vous qu’il fasse son travail sans faille. N’oubliez pas non plus d’activer l’authentification à deux facteurs ou A2F de votre site. Cela permettra à votre site WordPress de vérifier l’identité de l’utilisateur à chaque fois qu’il tente de se connecter via son compte éditeur. 

Utiliser des mots de passe à la fois complexes et uniques

Pour pirater un site web, les pirates tentent souvent des attaques par bruteforce. Cette méthode consiste à tester, grâce à des outils de génération de mots de passe, toutes les combinaisons possibles pour trouver un mot de passe. Le mieux, c’est de créer un mot de passe complexe et unique à différents endroits. Ainsi, vous n’utiliserez pas le même keyword pour vous connecter en tant qu’administrateur et utilisateurs. 

Une des solutions qui permettent de protéger ses mots de passe est d’utiliser un gestionnaire de mots de passe. Sécurisé et crypté, ce dernier se chargera de saisir le mot de passe correspondant lorsque vous vous connectez à un site ou à une application.

Si vous manquez d’idées pour vous créer un mot de passe complexe, vous pouvez utiliser un générateur de mot de passe.   

Faire des mises à jour régulières

Afin de sécuriser votre site, vous devez garder votre WordPress, votre thème et vos plugins à jour. En effet, WordPress fait régulièrement des mises à jour pour améliorer le CMS et pour corriger les erreurs de sécurité. Il est donc de mise d’utiliser une version nouvelle du logiciel pour éviter de se faire hacker. 

Cette consigne est également valable pour les plugins et le thème. En effet, les développeurs proposent régulièrement des corrections. Un plugin ou un thème obsolète peut être mal-codé pour être vulnérable au piratage. Les mises à jour sont toujours publiées sur votre interface d’administration. Il est donc nécessaire de vous connecter régulièrement. 

En plus des mises à jour régulières de votre CMS, n’allez pas non plus vous héberger chez un hébergeur qui propose des technologies complètement obsolètes ! Cela compte tout autant. Vous pourriez vous faire pirater pour cette raison-là également.

Activer un pare-feu

Activer un pare-feu pour votre site  protégera votre blog d’une attaque de pirates. Ce logiciel sécurisera votre site WordPress en filtrant le trafic de ce dernier. En effet, il est capable d’identifier et de bloquer les hackers. Ainsi, ces derniers ne pourront pas accéder à votre site Web et à votre ordinateur, car ils seront automatiquement mis sur liste noire. Un pare-feu présente également l’avantage d’empêcher les attaques DDoS et par bruteforce. Ce qui vous permet de dormir l’esprit tranquille.     

Utiliser un plugin de sécurité

Installer un plugin de sécurité WordPress constitue une meilleure solution pour protéger un site Web des risques de piratage. En effet, il suffit d’installer l’outil, de le configurer et votre site WordPress sera à l’abri des hackers. Vous vous demandez comment ? Les plugins de sécurité intègrent les fonctionnalités qui empêchent un site internet de se faire hacker, pour ne citer que l’analyse des logiciels malveillants et l’alerte plugins et thèmes obsolètes. 

À noter que la plupart des plugins de sécurité sont disponibles dans des versions gratuites, mais pour sécuriser réellement votre site WordPress, optez pour une version premium qui propose plus de fonctionnalités. 

Sauvegarder aussi souvent que possible la base de données

Il est recommandé d’archiver une fois par semaine ses données sur son site WordPress. Cela ne sécurise pas ce dernier, mais permet de le restaurer rapidement et efficacement s’il est mis hors ligne ou piraté. Lors de la sauvegarde, assurez-vous de bien noter la date du jour de l’archivage sur le dossier de sauvegarde.  

En bref, la solution la plus simple pour éviter de se faire hacker est d’installer un plugin de sécurité WordPress. Ceci inclut un pare-feu et un scanner de logiciels malveillants. Il verrouille l’écran de connexion et bloque les attaques DDoS… Tant de fonctionnalités pour rendre un site Web non vulnérable aux menaces de sécurité. Cependant, pour que tous ces conseils de sécurité soient efficaces, vous devez disposer d’un hébergeur sécurisé avec une version de PHP récente.