Les temps d’arrêt imprévus sont-ils quelque chose de normale que les propriétaires de sites web doivent tolérer ? Votre site internet est le visage de votre entreprise. À ce titre, votre notoriété, vos ventes et par conséquent vos revenus en dépendent sûrement. Déjà que les visiteurs fuient les sites qui mettent plus de 3 secondes à charger. Alors, imaginez un peu les conséquences si jamais votre site venait à tomber en panne régulièrement. Ce serait catastrophique !

Vos visiteurs veulent que votre site soit accessible à tout moment. Il est vrai qu’arrivera forcément un temps où il sera indisponible. Toutefois, une disponibilité à 99% est possible. Elle est même essentielle. Heureusement, les hébergeurs web proposant une disponibilité supérieure à 99% existent vraiment. Tout va donc dépendre de votre façon à bien s’occuper de votre site. Comment mettre fin aux downtimes avec son site WordPress ? Voici quelques conseils très utiles que vous allez pouvoir appliquer.

Surveiller les temps d’arrêt avec des plugins WordPress

Les causes possibles des pannes de site web sont légions : maintenance du serveur, problèmes au niveau du serveur, site web piraté, pics de trafic, problèmes DNS, ou tout simplement que vous avez mal installé un Plugin ou un Thème. Ils sont tellement nombreux et pour la plupart ne dépendent pas de vous que nous allons partir de l’hypothèse que votre site risque à tout moment de tomber en panne. Si votre site venait en ce moment même à tomber en panne, le pire des scénarios serait que vous l’ignorez. Des heures, voire des jours ont passé, et voilà, ignorant ce qui se passe, vous n’avez pas encore réagi.

Pour éviter ce genre de catastrophe, vous devez surveiller en permanence si votre site est disponible ou non. Mais comment faire ? Comment peut-on surveiller 24h/24 et 7j/7 un site internet ? Rassurez-vous, il n’est pas nécessaire de passer ses journées dessus. Le plugin WordPress Jetpack est parfait pour cette mission. La fonctionnalité « monitoring » de Jetpack vous avertit de tout temps d’arrêt imprévu. Dans le menu Jetpack, cliquez sur le bouton « Configurer » pour définir l’adresse e-mail à laquelle vous voulez être averti. Jetpack fournit également des informations utiles telles que la fin des temps d’arrêt, ainsi que la durée pendant laquelle votre site a été inaccessible.

D’autres outils qui peuvent remplacer JetPack : updown.io, downnotifier.com, Pingdom, Uptime Robot, Freshping, StatusCake, ManageWP.

Déplacement vers un meilleur hébergeur web

Surcharge du serveur, maintenance, mise à jour, cyberattaque malveillante (DDoS)… les causes de panne de site web liées à l’hébergement web sont nombreuses. Et selon une étude, quand un site web est en panne ou indisponible, dans la majorité des cas, l’hébergement web est en cause. Si le problème des temps d’arrêt imprévus est récurrent chez votre hébergeur, vous ne devez pas hésiter à déplacer votre site vers un hébergeur plus fiable. Choisissez le meilleur et la formule qui correspond le mieux à vos besoins.

Les bons hébergeurs sont plutôt nombreux sur le Web. Mais si vous voulez jouir de la puissance du dédié au prix du mutualisé, optez pour EasyHoster. Vous serez satisfait. C’est un hébergeur WordPress très fiable. Il promet une disponibilité supérieure à 99%, ce qui est exceptionnel pour un hébergement web mutualisé. Comme il a été évoqué plus haut, les temps d’arrêt imprévus peuvent aussi être l’œuvre de hackeurs. Pour vous épargner cela, EasyHoster alloue deux couches de firewalls impénétrables et propose des formules avec garantie sans piratage. Et si avec ces dispositions, vous rencontrez toujours des soucis, un support client réactif disponible 24h/24 et 7j/7 est à votre service. Comprenez que mêmes les sites des géants comme Amazon connaissent épisodiquement des downtimes.

 Sécurisez votre site web WordPress

Un hébergement web de qualité seul ne garantit pas un site invulnérable. D’autres recommandations doivent aussi être mises en œuvre au niveau du site lui-même. Assurez-vous de supprimer toutes les éventuelles portes dérobées qui existent sur votre site web. Pour ce faire, nous vous suggérons d’installer des plugins de sécurité, de vérifier régulièrement vos mises à jour (thèmes, plugins, WordPress…). Autre chose, ne jamais afficher la version de WordPress utilisée. Plus les pirates en savent et plus il est facile pour eux de pirater votre site. D’autre part, vous devez aussi modifier votre identifiant WordPress. Celui proposé par défaut est connu de tous. De même pour l’adresse de connexion de type « mon-site.com/wp-admin », changez le aussi !

La liste des choses à faire est encore longue. Et celle des choses à ne surtout pas faire l’est encore plus. C’est pourquoi, nous vous invitons à creuser un peu le sujet. Sachez également que si Google juge que votre site représente un danger pour ses utilisateurs, il ne sera pas pris en compte par les robots.  Et ne pas être sur Google, c’est pareil que voir son site en panne ou inaccessible.

Les meilleurs plugins de sécurité WordPress : Sucuri Security, iThemes Security, Wordfence Security, WP fail2ban, Jetpack, SecuPress, BulletProof Security.

Employez un CDN (Content Delivery Network)

Un Content Delivery Network (CDN) ou réseau de distribution de contenu (en français) fait référence à un groupe de serveurs répartis géographiquement qui travaillent ensemble pour fournir une livraison rapide de contenu sur Internet. Appartenant à un réseau, le serveur où est hébergé votre site va transmettre les contenus statistiques de votre site à des tas d’autres serveurs auxquels il est relié. Grâce à cela, les internautes n’auront pas à être servis par votre hébergeur s’ils sont loin, les hébergeurs dits miroirs les plus proches d’eux assureront ce rôle. Ce principe simple de distribution qui se fait localement rend la navigation sur le site plus fluide et rapide.

D’autre part, le CDN protège aussi votre site de tout danger. Etant donné que les utilisateurs accèdent à votre site en passant par des hébergeurs miroirs, le véritable hébergeur où est hébergé l’intégralité de vos données se met donc à l’abri de presque tout. Il n’est exposé ni à des attaques, ni à des surcharges du trafic… Bref, de tout ce qui peut éventuellement causer une panne. Mais, ce n’est pas tout ! Là où cette option est étonnante, c’est que même si votre hébergeur est temporairement indisponible, les hébergeurs miroirs sont encore là pour diffuser les contenus statiques de votre site. Ce qui signifie que vos visiteurs pourront toujours accéder à votre site, même si techniquement celui-ci n’est plus en ligne.

Faites des sauvegardes régulières

Malgré vos précautions et vos nouvelles dispositions, votre site sera toujours sujet aux temps d’arrêt imprévus. Aussi, il est prudent d’avoir sous la main quelques sauvegardes récentes. Comme ça, si des pépins surviennent (site piraté, logiciels malveillants, thèmes ou plugins défectueux ou corrompus…), il vous suffit d’exécuter l’une d’eux et le tour est joué. Avoir des sauvegardes garantit que votre site Web sera opérationnel en un rien de temps. Pensez également à des endroits sûrs pour les stocker. Le Cloud par exemple. Une sauvegarde locale ne vaut rien si votre site est sévèrement endommagé par des pirates ou des logiciels malveillants. Si nécessaire, souscrivez à un autre service d’hébergement de sauvegarde et d’y stocker vos données. De plus en plus d’entreprises ont recours à cette technique pour faire face aux downtimes de leur site.

4 excellents plugins WordPress de sauvegarde : VaultPress, WP Time Capsule, ManageWP, BlogVault

Conclusion

Un site web connait forcément des temps d’arrêt imprévus, nous l’avons dit. C’est pourquoi, vous devez vous y préparer. Mettez en place votre système de surveillance. Le plus simple serait d’installer le plugin Jetpack et de profiter de sa fonctionnalité « monotring » . N’oubliez pas non plus de faire des sauvegardes récentes de votre site et de les ranger dans des endroits sûrs (votre site, le Cloud, hébergeur secondaire).

Par ailleurs, si votre serveur d’hébergement a beaucoup de temps d’arrêt affectant les performances de votre site, pensez à migrer votre site ailleurs. Une disponibilité supérieure à 99% comme celle proposée par EasyHoster semble être un luxe au vu des performances de certains hébergeurs, mais elle est tout aussi essentielle pour votre business.